Un nouveau quartier économe en énergie utilise des pompes Xylem

Le quartier de Nya Krokslätt à Göteborg, en Suède, dispose d’une nouvelle solution économe en énergie pour le chauffage et la climatisation de tous les bâtiments, grâce à un centre de stockage intersaisonnier BTES (borehole thermal energy storage). Alors que la surface construite dans le nouveau quartier augmentera de 65 %, l’objectif est de réduire la quantité d’énergie achetée pour la zone de 10 %. Les pompes en ligne Lowara e-LNE de Xylem ont été choisies pour acheminer la chaleur et le froid à partir du centre de stockage.

Le nouveau quartier, qui sera construit près du district existant de Krokslätts Fabriker, intègrera des logements en location, des copropriétés, des bureaux, des magasins et des écoles maternelles. À elles deux, ces zones représentent 100 000 m2, dont 45 000 destinés au nouveau quartier qui sera bâti au cours des cinq prochaines années.

Réduire la quantité d’énergie achetée

La société immobilière Husvärden AB est en charge du nouveau quartier économe en énergie de Nya Krokslätt. L’objectif est de faire en sorte que les nouveaux bâtiments, et ceux qui existent déjà à Krokslätts Fabriker, puissent atteindre les objectifs futurs en matière d’énergie sans que cela n’ait de conséquence sur la viabilité économique de la zone. Ainsi, bien que la surface construite augmente de 65 %, la quantité d’énergie achetée doit diminuer de 10 %. Pour cela, on a utilisé des panneaux solaires pour la production d’électricité, un système de chauffage commun aux immeubles nouveaux et existants, et l’excédent de chaleur provenant des bureaux et des entreprises pour chauffer les habitations du quartier.

Le cabinet de conseils en technologie Bengt Dahlgren AB travaille sur le projet avec Husvärden AB depuis plusieurs années.

« Nous avons abordé très en amont la question d’un système aussi économe que possible en énergie pour chauffer et climatiser les bâtiments, raconte Jacob Pontusson, consultant en énergie et environnement chez Bengt Dahlgren AB. Il y avait deux possibilités : continuer à acheter le chauffage du district et mettre en place des systèmes de refroidissement locaux dans les différents immeubles, comme cela avait été fait à Krokslätts Fabriker, ou investir dans un système central et relier les bâtiments existants aux nouveaux. Nous avons calculé les coûts des deux scénarios et nous avons conclu qu’un système centralisé représentait la meilleure solution, sur le plan environnemental et économique. Le principal avantage d’un système central est la possibilité de déplacer l’excédent de chaleur dans la zone au lieu de le perdre. »

Stocker l’excédent de chaleur

Pumps_above

La solution consistait à construire un nouveau centre de stockage intersaisonnier BTES pour chauffer et climatiser l’ensemble de la zone. Il a été bâti dans le nouveau parking du quartier. Sous le bâtiment, 80 sondes géothermiques ont été implantées pour stocker la chaleur. Plus tard, 40 sondes supplémentaires seront mises en place. Ainsi, l’installation sera l’une des plus importantes de ce type en Suède. Les sondes géothermiques servent à stocker l’excédent de chaleur des immeubles en été. Celle-ci sera utilisée en hiver pour chauffer les bâtiments. L’entreprise Installationsbolaget AB a été chargée de l’installation des conduites et des pompes dans le centre de stockage.

« Il s’agit d’un système très complexe, explique Dennis Juhlin, chef de projet à Installationsbolaget AB. L’espace du centre de stockage était réduit, et il fallait installer un nombre important de pompes, de conduites et de réservoirs. Il était donc capital de bien préparer le projet afin de concevoir, d’assembler et d’installer tout dans le bon ordre. Pour choisir les pompes, nous avons publié un appel d’offres et contacté plusieurs fournisseurs. Après l’évaluation du coût du cycle de vie, les pompes Xylem se sont avérées les plus économes en énergie et constituaient donc la meilleure solution. »

Des pompes de circulation économes en énergie

Chez Xylem, Niklas Meyer est le responsable des comptes pour le projet, et Emil Wallander le responsable technique.

« Nous avons décidé de faire appel à notre nouvelle gamme de pompes de circulation économe en énergie, les pompes en ligne Lowara e-LNE, explique M. Meyer. Il s’agit d’une gamme relativement nouvelle qui répond aux exigences très strictes de la réglementation sur l’énergie entrée en vigueur en 2015. Grâce à notre solution de pompage, Nya Krokslätt devrait économiser environ 175 000 kWh par an. »

Pumps_upclose

Le projet prévoit la circulation d’une quantité importante d’eau, et au total, 19 pompes Lowara ont été installées dans le centre de stockage. La plupart des pompes servent à distribuer la chaleur et le froid dans tous les immeubles de la zone, et trois appareils sont utilisés pour acheminer l’excédent de chaleur dans les sondes géothermiques.

« Auparavant, Krokslätts Fabriker achetait le chauffage du district et disposait de systèmes de climatisation locaux, précise Jacob Pontusson. Si un bâtiment produisait un excédent de chaleur, il était refroidi et la chaleur était perdue. Grâce au nouveau centre de stockage intersaisonnier BTES, cet excédent de chaleur peut désormais être déplacé dans le quartier. Trois gros appareils de refroidissement jouent le rôle de pompes à chaleur qui refroidissent et chauffent à la fois. Le système comprend également de grands réservoirs pour stocker l’excédent de chaleur au cours de la journée, tandis que les sondes géothermiques sont utilisées pour conserver la chaleur sur des périodes plus longues. »

Une installation réussie

L’installation a commencé à l’automne, et les équipements sont à présent opérationnels.

Pumps_guys

« Il s’agit d’un projet passionnant pour lequel nous avons dû relever de nombreux défis afin d’intégrer tous les équipements dans un espace restreint, ajoute M. Pontusson. Nous avons encore du pain sur la planche. Au total, la zone comptera 120 sondes géothermiques quand nous aurons terminé. »

« Notre équipe a fait du très beau travail avec ce projet où il fallait installer beaucoup d’équipements très près les uns des autres, affirme Dennis Juhlin. Tout s’est déroulé comme prévu et nous avons respecté les délais. J’aimerais également souligner l’excellente coopération avec Xylem. L’entreprise nous a fourni une assistance exemplaire, par téléphone comme sur le terrain. »

Série d’articles

Zoom : les défis d’aujourd’hui et de demain pour les collectivités locales

Lire

Abonnez-vous à notre newsletter