La solution beer-in-box fait appel à une pompe Flojet de Xylem

Carbotek a conçu une solution innovante de cubi pour la bière qui permet de réduire les coûts de transport. De plus, grâce à ce produit, les fûts ne sont plus nécessaires. Une fois la bière livrée, le gaz est rajouté dans le cubi grâce à une pompe pour boissons Flojet de Xylem intégrée à une Carbo-Box.

Les cubis de boissons sont déjà très répandus. Ils existent pour le vin, le jus de fruits et les boissons non alcoolisées. Par contre, la bière est généralement vendue en fûts. Carbotek Systems, une entreprise de Nördlingen, en Allemagne, entend changer cette situation grâce à sa bière en cubi (beer-in-box).

Le problème des fûts, nous explique Florian Koch, PDG de Carbotek, c’est que leur transport coûte cher et que leur disponibilité n’est pas toujours garantie. Cela peut s’avérer particulièrement ennuyeux lorsque les brasseurs souhaitent exporter vers des marchés éloignés.

« Nous avons pensé pour la première fois à cette solution à l’été 2003, une année où il faisait très chaud et où il n’y avait pas suffisamment de fûts disponibles, raconte M. Koch. Les fûts posent un autre problème : si vous y stockez de la bière pour les mois où les ventes sont les plus élevées, beaucoup d’entre eux sont inutilisés le reste de l’année et ne génèrent aucun revenu. »

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Comment le système Carbotek fonctionne-t-il ?

Avec le système Carbotek, la bière est brassée de manière classique. Le gaz, c’est-à-dire le dioxyde de carbone, est ensuite retiré. Cela réduit la pression. Il n’est donc pas nécessaire de stocker la boisson dans des fûts lourds. La bière est ensuite pasteurisée et conditionnée dans des cartons légers doublés de plastique. La technologie de remplissage ultrapropre assure une qualité optimale. La bière ainsi conditionnée est ensuite expédiée sur des palettes pour un coût bien inférieur à celui des fûts.

Dans les bars ou les restaurants, les cubis de bière sont ensuite reliés au système Carbo-Box de Carbotek. Celui-ci ajoute une quantité définie de dioxyde de carbone à la bière juste avant qu’elle ne soit servie.

La pompe pour boissons Flojet

Dans la Carbo-Box, la pompe Flojet G55 de Xylem utilise du dioxyde de carbone ou de l’air comprimé pour déplacer le liquide.

« La marque Flojet est extrêmement renommée, affirme M. Koch. La Flojet G55, que nous avons choisie, a fait ses preuves sur de nombreux systèmes de distribution de vin, de sirop et de jus. Pour moi, les pompes Flojet de Xylem sont leaders du secteur. »

Carbotek a sélectionné une pompe pour boissons Flojet équipée d’un interrupteur spécial qui éteint automatiquement l’appareil lorsque le cubi est vide. La capacité de la pompe s’élève à 26,5 litres par minute, et sa pression peut atteindre 6,9 bars. Xylem offre également une garantie de cinq ans.

De l’idée au produit

Koch a commencé la conception de son cubi pour boissons gazéifiées en 2006. Il travaillait alors à Ankerbräu, une brasserie de taille moyenne au sud de l’Allemagne. En 2009, le premier système était sur le marché. TUI Cruises a été le premier client. En effet, le croisiériste cherchait une solution légère pour remplacer les fûts. Il était aussi beaucoup plus facile de mettre les cubis au rebut.

En 2014, M. Koch a quitté Ankerbräu pour se consacrer entièrement au système Carbotek. Selon lui, l’entreprise est une petite start-up agile aux objectifs ambitieux. La bière en cubi suscite de plus en plus d’intérêt. M. Koch explique qu’un fût coûte beaucoup plus cher en termes de production, d’équipement, d’emballage et de logistique pour des distances supérieures à 500 km.

Aujourd’hui, environ 35 % de la production annuelle de bière d’Ankerbräu est fournie avec le système Carbotek. M. Koch prévoit d’étendre le système à d’autres boissons gazeuses comme le cidre.

ABONNEZ-VOUS À IMPELLER

Série d’articles

Zoom : les défis d’aujourd’hui et de demain pour les collectivités locales

Lire

Abonnez-vous à notre newsletter